Nous contacter
Les données d’Achilles montrent qu’il reste encore beaucoup à faire pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies

Rapports

Les données d’Achilles montrent qu’il reste encore beaucoup à faire pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies

Cette semaine marque le8e anniversaire des objectifs de développement durable des Nations unies. Les ODD des Nations unies sont un appel urgent à l’action de tous les pays – développés et en développement – dans le cadre d’un partenariat mondial. Ils reconnaissent que la lutte contre la pauvreté et les autres privations doit aller de pair avec des stratégies visant à améliorer la santé et l’éducation, à réduire les inégalités et à stimuler la croissance économique, tout en s’attaquant au changement climatique et en œuvrant à la préservation de nos océans et de nos forêts. Cette vision est souvent résumée par l’expression « Making a Just (or ethical) transition to net zero » (faire une transition juste (ou éthique) vers le zéro net) et sous-tend tout ce que nous cherchons à faire ici à Achilles.

Les ODD des Nations unies ont été adoptés en 2015, une année qui a fait date pour le multilatéralisme et l’élaboration des politiques internationales et qui comprenait, entre autres, l’accord de Paris sur le changement climatique. Connaissez-vous tous les ODD des Nations unies ? Voir ici.

Au début de cette semaine, pour marquer ce 8anniversaire, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a fait part du retard pris dans la réalisation des ODD en déclarant : « Un « plan de sauvetage » pour les objectifs de développement durable (ODD) doivent maintenant se traduire par des politiques, des budgets et des investissements pour garantir un avenir plus juste, plus équitable et plus vert d’ici 2030″.

Achilles travaille avec les plus grandes entreprises mondiales et leurs fournisseurs pour soutenir le développement d’une chaîne d’approvisionnement mondiale de plus en plus durable. Nos données recueillies auprès d’entreprises du monde entier confirment le point de vue d’Antonio Guterres selon lequel les gouvernements et les entreprises du monde entier doivent faire davantage pour prendre des mesures urgentes et accélérées.

Voici quelques chiffres clés :

Objectif 3 : bonne santé et bien-être

24% des entreprises déclarent ne pas avoir de processus en place pour gérer les problèmes de santé au travail, y compris la santé mentale et la fatigue (taille de l’échantillon : 6781).

18% des entreprises déclarent ne pas disposer d’une politique documentée en matière d’alcool ou de drogues (taille de l’échantillon : 1802).

Objectif 8 : travail décent et croissance économique

36% des entreprises déclarent ne pas s’engager publiquement à protéger les droits de l’homme et les communautés locales dans lesquelles elles opèrent (taille de l’échantillon : 5399).

30 % des entreprises déclarent ne pas disposer de politiques documentées s’engageant à prévenir l’esclavage moderne au sein de leur propre organisation ou de leurs chaînes d’approvisionnement (taille de l’échantillon : 10698).

Objectif 12 : Consommation et production responsables

36% des entreprises déclarent ne pas avoir mis en place une stratégie d’économie circulaire favorisant la réduction de la consommation de matières premières, d’eau, d’énergie et d’autres ressources (taille de l’échantillon : 4691).

Objectif 13 : Action pour le climat

25 % des entreprises déclarent ne pas avoir mis en place de processus formels pour traiter les risques environnementaux (taille de l’échantillon : 14297).

Objectif 15 : la vie sur terre

85 % des entreprises déclarent ne pas avoir mis en place de plan d’action en faveur de l’écologie ou de la biodiversité (échantillon de 12388).

Ces statistiques montrent clairement qu’il reste encore beaucoup à faire pour réaliser les progrès nécessaires à une transition éthique et juste vers le « zéro net » et, alors que pour de nombreuses entreprises, plus de 80 % de leur impact social et environnemental est indirect, il n’a jamais été aussi important de se pencher sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Heureusement, de nombreuses entreprises sont en train de prendre ce virage. Travailler avec Achilles pour s’étalonner de manière réaliste, ainsi que leurs fournisseurs, par rapport aux objectifs de développement durable et s’atteler à la tâche de réaliser une véritable amélioration qui va au-delà des scores ESG et de l’écoblanchiment pour faire une réelle différence. Rejoignez-les. Discutez avec nous de la manière dont nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs en matière de chaîne d’approvisionnement ESG.

← Rapports

Arrange to talk to an ESG expert

Get great insights in your inbox every month

Subscribe